En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu LIPM logo INRAE CNRS

Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes - LIPM

Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes

Thèmes de recherche - Génomique écologique de l’adaptation dans les communautés végétales

Génomique écologique de l’adaptation chez Arabidopsis thaliana à différentes échelles spatiales

bandeau theme de recherche Fabrice Roux

 

Malgré un nombre très important d’outils génomiques disponibles, identifier les bases génétiques associées à la variation naturelle adaptative de traits complexes demeure un défi chez l’espèce modèle A. thaliana. Ceci est dû en partie à un manque de données sur l’échelle géographique de la variation phénotypique adaptative. En se basant sur (i) un nouveau jeu de populations françaises, (ii) un phénotypage réalisé en conditions écologiquement réalistes, (iii) des transplantations réciproques et des études de résurrection, et (iv) les technologies NGS, les objectifs de ce thème sont :

- d’estimer la part relative de la variation phénotypique due à des processus non-sélectifs, et ceci à différentes échelles spatiales (depuis une échelle mondiale jusqu’au niveau intra-populationnel).

- d’identifier l’échelle spatiale de la variation phénotypique adaptative en identifiant les agents sélectifs potentiels responsable de cette sélection.

- d’intégrer la variation génétique des normes de réaction dans l’étude du potentiel adaptatif.

- d’identifier les régions génomiques et de valider fonctionnellement les gènes candidats impliqués dans l’adaptation locale et/ou la plasticité phénotypique adaptative. 

 Identification des bases génétiques de la co-évolution dans le pathosystème naturel A. thalianaXanthomonas campestris

Manhattan plot

La pourriture noire des crucifères causée par la bactérie pathogène Xc est probablement la maladie des crucifères la plus importante au niveau mondial. Cette maladie entraine une réduction du rendement et de la qualité des cultures. En présence du changement climatique, il est prédit une augmentation de la fréquence de cette maladie et ceci sur une plus grande aire géographique. Xc est aussi très prévalente dans les populations naturelles d’A. thaliana. En collaboration avec le groupe de Dominique Roby (LIPM, Toulouse) et de Joy Bergelson (University of Chicago), nos objectifs sont (i) de cartographier finement par GWA mapping les régions génomiques associées à la variation naturelle de la résistance quantitative à Xc, (ii) de valider fonctionnellement des gènes candidats, et (iii) identifier les forces évolutives et écologiques à l’origine de la diversité génétique naturelle observée à ces gènes de résistance quantitative.

 

 Identification des bases génétiques de la co-évolution dans les systèmes interactifs naturels plante - plante

A. Thaliana au milieu de ses compétiteurs naturels

La spécificité biotique entre deux génotypes de deux espèces végétales a été évoquée depuis plus de 25 ans. Cependant, les bases génétiques associées à la variation naturelle des interactions plante – plante restent à identifier. En utilisant une population locale polymorphe d’A. thaliana, nous avons trouvé une variation génétique importante pour la réponse à la compétition interspécifique (4 espèces végétales associées à A. thaliana dans la communauté végétale d’origine). Nous sommes en train de réaliser des études de GWA mapping pour tester si les régions génomiques associées à la variation naturelle de la réponse à la compétition interspécifiques diffèrent entre les espèces compétitrices.

 

 Collaborations

  • Collaboration locale : groupe de Dominique Roby et Yves Marco (INRA, Toulouse) 
  • Collaborations nationales: Valérie Le Corre (INRA, Dijon) ;  Valérie Schurdi-Levraud (INRA, Bordeaux) ; Françoise Budar et Christine Camilleri (INRA, Versailles) ; Laurent Amsellem, Hélène Frérot, Nina Hautekéete, Maxime Pauwels et Yves Piquot (Université de Lille 1). 
  • Collaborations internationales: Joy Bergelson (University of Chicago, USA), Angela Hancock (University of Vienna, Austria), Paul Neve (University of Warwick, UK).

 Financements en cours

  • 2015 - 2019: ANR RIPOSTE (Exploitation of pathogen quantitative resistance diversity to improve disease resistance tolerance in crops). PI: Dominique Roby (LIPM, Toulouse). 248k€.
  • 2014 - 2017: Région Midi-Pyrénées, programme « Accueil de nouvelles équipes d’excellence ». Etudier le potentiel des populations naturelles végétales face au changement climatique en identifiant les gènes associés à la résistance aux pathogènes (CLIMARES). PI : Fabrice Roux. 236k€.
  • 2014 - 2015: Projet du département INRA – SPE. Une étude de résurrection pour étudier l’évolution phénotypique et génomique d’une population naturelle d’Arabidopsis thaliana face à la compétition interspécifique d’une graminée adventice. PI : Fabrice Roux. 30k€.
  • 2012 - 2016 : ANR BIOADAPT, CYTOPHENO (Cyto-nuclear co-adaptation and plant adaptive phenotypes). PI : Françoise Budar (INRA IJPB, Versailles). 25 k€. 
  • 2013 - 2018 : Starting grant Labex TULIP. PI : Fabrice Roux. 250k€.