En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu LIPM logo INRAE CNRS

Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes - LIPM

Laboratoire des Interactions Plantes-Microorganismes

Thèmes de recherche - Infection endosymbiotique et développement nodulaire

(I) Régulation et dynamique de l'infection rhizobienne

Fig2b-2

La colonisation des racines par rhizobia a lieu chez la plupart des espèces de légumineuses Fabaceae, via des structures tubulaires, appelées cordons d'infection, qui guident les rhizobia de manière transcellulaire vers le primordia nodulaire en formation. Grace à des approches de génétique moléculaire, nous avons identifié des facteurs de transcription de type ERF qui orchestrent le développement et la progression des cordons d'infection chez Medicago (Andriankaja et al., 2007 ; Cerri et al., 2012, 2016, 2017 ; Liu et al., 2019). Nous utilisons à l'heure actuelle des approches génétiques et moléculaires combinées pour déchiffrer les programmes génétiques que ces facteurs de transcription régulent. Notre équipe utilise aussi largement des approches d'imagerie cellulaire pour comprendre la dynamique in vivo de la formation des cordons d’infection et la signalisation cellulaire associée. Dans ce contexte, nous avons développé une série de marqueurs de fluorescence (e.g. des senseurs calciques et des fusions de protéines symbiotiques) et découvert des réponses spécifiques de remodelage cellulaire et un nouveau complexe de protéines symbiotiques contribuant à la croissance du cordon d'infection chez Medicago (Fournier et al., 2015 ; Kelner et al., 2018 ; Liu et al., 2019b). Nous associons maintenant diverses stratégies (l'imagerie cellulaire, la génétique ou la transcriptomique y compris type-cellulaire spécifique) pour comprendre la signalisation croisée plante-bactérie et la reprogrammation de cellules végétales pour l'infection bactérienne. Enfin, nos travaux ont également montré que la plante hôte favorise la création de communications cellulaires symplastiques pour coordonner le développement des nodules et la colonisation bactérienne (Gaudioso-Pedraza et al., 2018), un processus que nous étudions actuellement dans un contexte plus large d'autres symbioses racinaires.

Contact:

Joëlle Fournier (CR CNRS) & Fernanda de Carvalho-Niebel (DR CNRS)

Collaborations:  

International: A. Becker (SYNMIKRO, Marburg); E. Larrainzar (University of Navarra, Spain); M. Marín & M. Parniske (LMU, Munich); J. Murray (JIC, UK; Institute of Plant Physiology & Ecology, CAS, Shanghai, China); Y. Benitez-Alfonso (University of Leeds, UK). National: F. Cartieaux & Sergio Svistoonoff (LSTM, Montpellier); P. Frendo & E. Boncompagni (ISA, Sophia-Antipolis); Local: R. Peyraud (iMEAN, Toulouse); N. Frei-Dit-Frey, P-M. Delaux & E. Jamet (LRSV, Toulouse); D. Capela (LIPM, Toulouse).

Financement:

ANR-DFG PRCI Live Switch (2020-2024), INRAE-SPE CREPE (2020-2023); FRAIB-AO-CROSS (2019-2021); ANR-DFG PRCI COME-IN (2015-2019). 

 

(II) Régulateurs centraux du développement nodulaire

Fig3-2

Le développement nodulaire chez Medicago implique l'activation mitotique de cellules racinaires suivant un schéma précis de divisions cellulaires (Xiao et al., 2014). Ces divisions donnent naissance à un nouvel organe, appelé nodule, composé d'un méristème apical, permettant d’assurer la croissance du nodule tout au long de sa vie, et de zones successives de différenciation coordonnée des cellules bactériennes et végétales, pour créer le microenvironnement approprié pour la fixation symbiotique de l'azote. Nous étudions dans l'équipe des régulateurs de ces phases clés du développement nodulaire : (i) la formation du méristème et (ii) la différenciation nodulaire. 

L'équipe a identifié NF-YA1, un facteur de transcription hétéro-trimérique se liant à la boite CCAAT, comme un régulateur clé du développement des nodules chez Medicago (Combier et al., 2006 ; Laloum et al., 2013 ; Laloum et al., 2014 ; Laporte et al., 2014 ; Baudin et al., 2015). Outre sa contribution à la signalisation précoce et à l'infection, une analyse de type « fate-map » a révélé l'importance cruciale de NF-YA1 pour la régulation de la formation du méristème nodulaire (Xiao et al., 2014). Afin de comprendre le mode d'action de NF-YA1 dans le contrôle de ce processus clé, nous identifions et caractérisons actuellement les gènes cibles de NF-YA1 (Shrestha et al., 2020) ainsi que les composants protéiques et épigénétiques associés aux mécanismes de régulation impliquant NF-YA1.

Grâce au développement d’approches de microdissection par capture laser (LCM)-RNAseq chez Medicago, l'équipe a généré des ressources précieuses pour la communauté scientifique (Jardinaud et al., 2016 ; Roux et al., 2018), tel le premier transcriptome plante et rhizobium des zones spécifiques du nodule (Roux et al., 2014 ; https://iant.toulouse.inra.fr/symbimics). Cette étude et d’autres travaux précédents du groupe ont permis d'identifier des régulateurs végétaux clé de la différenciation nodulaire, notamment le facteur de transcription ERF EFD, qui régule les réponses des cytokinines via RR4 (Vernié et al., 2008), et de nouveaux mécanismes épigénétiques. En effet, l'équipe a démontré une régulation spatiale précise des gènes associés à la méthylation de l'ADN dans les nodules, le rôle clé de l'ADN déméthylase DEMETER pour la différenciation des nodules et le regroupement préférentiel des gènes de différenciation des nodules dans des régions génomiques appelées îlots symbiotiques, enrichies en marques épigénétiques (Satgé et al., 2016 ; Pecrix et al., 2018). Le groupe poursuit actuellement l'analyse de ces importants régulateurs transcriptionnels et épigénétiques de la différenciation des nodules.

Contact:

Pascal Gamas (DR CNRS) & Andreas Niebel (DR CNRS)

Collaborations:

International: F. Ariel (University of Santa Fe, Argentina); F. Blanco & E. Zanetti (University of La Plata, Argentina); E. Larrainzar (University of Navarra, Spain); J. Murray (JIC, UK; Institute of Plant Physiology & Ecology, CAS, Shanghai, China); K. Szczyglowski (University of Western Ontario, Canada); S. Sinharoy (National Institute of Plant Genome Research, New Delhi India). National: M. Benhamed, M. Crespi, F. Frugier  (IPS2, Paris-Saclay); P. Frendo (ISA, Sophia-Antipolis). Local: J. Gouzy (LIPM).

Financement:

ANR PioSYM (2019-2024), CNRS-LIA (International associated laboratory) France-Argentina: NOCOSYM (2018-2021); ANR EPISYM (2016-2020).